Année 2015 - du n°154 au n°157S | Revue des Œnologues n° 155 | 08/04/2015

Innovations & Start-ups

Entre « drone terrestre tondeur » et « mouton électrique écologique »
Un robot pour éviter les désherbants chimiques dans les vignes

Arnaud de la Fouchardière – Directeur général – Vitirover.

De la page 59 à la page 59

Proposer une alternative à la surutilisation des désherbants chimiques dans les vignes ? C’est de la volonté d’un viticulteur qu’est né Vitirover. La réunion d’expertise R&D en robotique, électromécanique, GPS, énergie solaire, etc. a permis de donner forme à cette idée et la création d’un « robot tondeur ». Ce défit technique permet aux viticulteurs de maîtriser l’enherbement de la vigne à un coût accessible, dans le respect du sol et des pieds de vigne.

Pour cela 3 prototypes successifs ont été conçus et testés, chacun mettant en œuvre de nettes avancées par rapport au précédent. Par exemple, la diminution du nombre de pièces mécaniques a permis d’alléger de façon significative le robot, par ricochet de réduire sa consommation électrique et ainsi de garantir une plus grande autonomie. De plus grandes surfaces de vigne peuvent dorénavant être travaillées au cours du même cycle.
Au printemps, plusieurs dizaines de « robots tondeurs » sillonneront les rangs de vigne. Ce premier robot a été récompensé par de nombreux trophées professionnels comme le Prix spécial du Jury du Grand Prix de l’Innovation de Vinitech.

Une seconde génération de robot est en cours de développement grâce au projet VVinner « Vineyard Vigilant & INNovative Ecological Rover » doté d’un budget de près de 2 millions d’euros financé pour moitié par la Commission européenne. Il associe sous le leadership de Vitirover, le CNRS, l’université de Bordeaux 1, la société Téléspazio et un vignoble Allemand.
Le futur robot embarquera des capteurs pour réaliser des relevés intelligents au vignoble (prévision de rendement, annonce précoce de maladie, comptage de population d’insectes, relevés météorologiques, cartographie pied par pied de parcelle, etc.). Un Système Expert, d’ores et déjà développé, transformera les relevés en outil d’aide à la décision pour le viticulteur. Ce robot sera commercialisé à partir de fin 2015.
L’équipe Vitirover est actuellement occupée à l’industrialisation des premiers robots et à une augmentation de capital de 450 K¤ par le site de crowdfunding Happy Capital pour financer ses développements (recrutements, outils de production, etc.). La région Aquitaine , le pôle de compétitivité agro-industriel AgriSudOuest Innovation  et des investisseurs privés ont soutenu depuis l’origine le développement de la start-up Vitirover en étant présents à ses côtés par des conseils, des aides financières et surtout en investissant dans son capital. À terme la ligne d’assemblage et les services R&D s’installeront certainement dans cette belle région vinicole.

Pour en savoir plus :
www.vitirover.com

Mots Clefs :